Courir un marathon est un bon défi à relever. Seulement, cette discipline n’est pas pour tout le monde. Vu la distance que doit parcourir les athlètes, le marathon est une course assez éprouvante. Il n’est pas rare de trouver des coureurs qui s’abîment pendant un marathon. Certains sont même victimes de lésions musculaires. Courir 42 km sans s’arrêter n’est pas un petit exploit. Voilà pourquoi il faut vous poser certaines questions avant de se lancer pour savoir si vous êtes vraiment prêt à relever le défi.

· Vous courez depuis combien de temps ?

Ne pensez pas participer à une compétition de marathon si vous n’avez commencé à courir que depuis quelques semaines. Il faut au moins être coureur depuis 6 mois pour pouvoir courir une distance marathon. En effet, le corps a besoin de temps pour s’adapter aux chocs auquel il sera confronté dans une compétition de marathon. S’engager sans préparation sur un marathon peut être dangereux.


· Vous pouvez courir combien de kilomètres ?

Si vous n’arrivez pas à courir plus longtemps, oubliez l’idée de participer à un marathon, mieux vaut se tourner vers une course de 5 à 10 km. Si vous tenez vraiment à courir 42 km de marathon, vous devez être capable de faire du jogging de 25 à 35 km depuis quelques mois. Si c’est le cas, votre corps est sans doute déjà habitué à l’effort et peut tenir jusqu’au bout des 42 km sans craquer.

· Est-ce que vous avez déjà participé à une compétition de course à pied ?

Nombreux sont les coureurs qui se lancent sur une compétition de marathon sans s’être testé sur une distance inférieure, comme un semi-marathon, un running trail, une marche nordique de plusieurs kilomètres… Participez à des compétitions sur des distances inférieures permet de mieux connaître son corps et de mieux apprivoiser son allure, ses seuils d’alertes… Si vous avez réussi un meilleur temps au semi, il y a de forte chance que vous pouvez réussir une épreuve de marathon.

· Est-ce que votre emploi du temps vous permet de vous entraîner ?

Un marathon, ça se prépare au moins 12 semaines à l’avance avec un plan d’entraînement plus intensif. Pour participer à un marathon, vous devez vous entraîner au moins 4 à 5 jours par semaine. Vous devez aussi mettre en place un programme d’entraînement efficace. Par exemple, vous devez organiser une longue sortie une fois par semaine.

Maintenant que vous connaissez toutes les conditions pour pouvoir participer à une compétition de marathon, il ne vous reste plus qu’à trouver un calendrier marathon 2018 et y participer.